BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
samedi , janvier 20 2018
Dernières Nouvelles
Accueil / International / Mali : Affaire Jérusalem capitale d’Israël, des malédictions proférées contre Donald Trump

Mali : Affaire Jérusalem capitale d’Israël, des malédictions proférées contre Donald Trump

Des musulmans maliens sont très remontés contre le président américain Donald Trump, suite à sa décision de reconnaitre Jérusalem comme la capitale d’Israël. Ils ont donc proféré, ce mercredi, des malédictions à son encontre en récitant des versets coranique lors d’une marche.

Des versets coraniques récités pour maudire Donald Trump

Des leaders musulmans, réunis au sein du collectif des associations musulmanes du Mali ont marché mercredi, dans le centre ville de Bamako, pour protester contre la décision du président des Etats-Unis Donald Trump de reconnaitre officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël. Scandant Allah Akbar (Dieu est grand), ils ont récité quelques versets coraniques pour maudire le président américain.

Mohamed Kimbiri, président du collectif des associations musulmanes du Mali, a qualifié l’acte de satanique, l’appelant à surseoir à sa décision. Pour lui, cette décision constitue une violation caractérisée et délibérée des droits de la communauté musulmane, un mépris grave et une insulte.

Il a par ailleurs appelé toutes les personnes éprises de paix à se joindre à leur mouvement pour obliger l’Organisation des nations unies (ONU) à prendre des résolutions pour rejeter la décision de Donald Trump.

Le président américain, lors d’une allocution le 6 décembre à la Maison Blanche, avait reconnu officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël. Il avait annoncé par la même occasion le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv vers Jérusalem.

Ras Bath demande aux musulmans de prier pour Donald Trump

Participant à la marche organisée par le collectif des associations musulmanes du Mali, Mohamed Youssouf Bathily, alias Ras Bath, chroniqueur malien, a demandé aux musulmans de prier pour le président Donald Trump, le qualifiant de « malade ».

Pour Ras Bath M. Trump n’a pas pensé aux conséquences de ses actes, se demandant si celui-ci n’a pas un sentiment islamophobe. Selon lui, faire de Jérusalem la capitale d’une seule communauté, c’est exclure une autre. « Cette décision est irresponsable de la part d’une nation comme les Etats-Unis », a-t-il martelé.

About Malikahere

Vérifiez également

Mali: deux importants groupes jihadistes opèrent un rapprochement

Dans le nord du Mali, de nouveaux jihadistes viendraient de l’extérieur grossir les rangs de ...