BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Accueil / Nord Mali / Mali : Comment Iyad ag Ghaly s’acharne sur les orphelins

Mali : Comment Iyad ag Ghaly s’acharne sur les orphelins

Non contents de multiplier les orphelins par les exactions et la misère, les terroristes prétendus jihadistes les embrigadent. Devant leurs difficultés à combler leurs rangs décimés, Iyad ag Ghaly et ses bandits s’en prennent à des petits à qui ils ont ôté tout repère. Et qui autrefois, vivaient dans une joie et une sérénité à jamais perdues.

Après avoir affamé et assoiffé la jeunesse malienne par ses pillages, l’avoir privée de ses loisirs et des sonorités de notre musique malienne pourtant si riche, mais surtout privé de l’accès à la culture et à l’éducation en fermant les écoles, les terroristes viennent de passer à l’étape suivante dans leur entreprise de destruction de la jeunesse malienne. C’est l’UNICEF qui nous alerte. Les enfants perdus dans la violence et les trafics de Iyad sont toujours plus nombreux, toujours plus jeunes. C’est une honte ! Quelle injustice et quelle perversité ! Et ces malades se disent bons musulmans…

Depuis 5 ans, Iyad ag Ghaly a créé des milliers d’orphelins au Mali. Avide de pouvoir et de sang, il a anéanti des familles entières. Sans distinction d’âge, de sexe, de culture ou d’origine, il a privé les enfants maliens de père et de mère. Désormais incapable de renouveler son « cheptel » de pseudo-jihadistes, il se tourne vers les orphelins qu’il a accablés. Sans aucun scrupule ni remord, il se présente à eux comme leur unique solution. Il leur tend la main en oubliant de préciser que tout ce qu’ils recherchent il leur a pris il y a quelques années. Et puis il les fait tuerou mourir de faim et de soif.

Pour se nourrir, il leur offre le sable et la poussière du désert. En guise de famille, il les encadre d’une bande de voyous analphabètes et sanguinaires que compose le JNIM. Leur éducation est seulement la lecture et la récitation du Coran mais que ces pseudos soi-disant musulmans sont incapables de leur expliquer. Il faudrait seulement qu’ils sachent leur montrer par l’exemple ce que veut dire être juste et épargner ses frères ! Leurs loisirs sont faits de jeux de mort et d’égorgement où les fusils et les couteaux remplacent les ballons et la musique.

Non content d’avoir voulu cette perte de repères, il n’hésite plus à envoyer nos enfants maliens au massacre. Il les sacrifie au nom d’une cause et de revendications que ces pauvres petits ne comprennent même pas. Donner une arme ou des bombes à des enfants permet à ces terroristes terrorisés de se protéger eux-mêmes des combats, de ne pas risquer leur vie pour une cause qu’ils défendraient soi-disant jusqu’au bout. Après leur avoir tout pris, Iyad ag Ghaly n’a plus qu’une chose à leur enlever : LA VIE

Qu’il est loin le temps où les rues de Kidal résonnaient des cris et des jeux des enfants.
Iyad ag Ghali, n’as-tu jamais été un père pour avoir si peu de respect pour les enfants maliens ?

Aïcha Sangaré pour Malikahere
@aichasangare13

About Malikahere

Vérifiez également

Au Mali, un tabou nommé Azawad

La simple évocation du territoire revendiqué par les ex-rebelles du nord du pays suscite encore ...