BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
samedi , octobre 21 2017
Accueil / A la Une / KIDAL : Un chemin vers la paix, semé d’embuches !

KIDAL : Un chemin vers la paix, semé d’embuches !

Depuis le milieu du mois de septembre, tous les regards se tournent vers le nord du Mali et plus particulièrement vers Kidal. Kidal, ou les habitants n’aspirent qu’à la paix, au calme et au retour des services de l’état afin que leurs enfants puissent par exemple, retourner à l’école.

La paix était en bonne voie lorsque le 20 septembre, les groupes signataires des accords de paix signèrent une trêve au terme de plusieurs jours de négociations à Bamako. Alghabass Ag Intallah reçut du président IBK une marque de confiance alors qu’il souhaitait que ce dernier l’accompagne à New York. Enfin, le nouveau gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ag Ichrach, s’est installé dans la ville montrant ainsi la volonté de l’état d’y être présent à l’écoute des habitants de Kidal.
Mais alors, pourquoi Kidal vit elle toujours dans l’insécurité permanente, pourquoi chaque jour une pluie de bombes s’abat sur elle ?
A croire que tout se passait trop bien ! Qui a intérêt à entretenir la peur et le chao à Kidal et pourquoi ?

Le prétexte de l’indépendance de la région : Personne n’y croit. Kidal a besoin de Bamako et une telle situation conduirait au chao une région qui a du mal aujourd’hui à nourrir ceux qui y vivent.

Le prétexte religieux : Personne n’y croit non plus car les maliens de cette région sont des musulmans respectueux de l’islam avec lequel ils vivent depuis toujours. Le prétexte tribal : Encore moins car l’organisation tribale de la région est ancestrale et n’a jamais été la cause d’une telle déstabilisation.

Ceux qui ont intérêt à entretenir une telle insécurité utilisent ces trois prétextes : affaiblir le Mali, soumettre les populations et créer la discorde entre les tribus, pour s’enrichir. Tout n’est qu’argent et appât du gain à travers un trafic bien organisé sur une zone s’étendant de la Mauritanie à la Libye.

Iyad Ag Ghali, tout le monde a bien compris ton jeu. Tu t’es débarrassé de ton lieutenant Cheick Ag Aoussa comme tu te débarrasseras demain de Alghabass Ag Intallah parce qu’il s’est rapproché du peuple malien, qu’il a permis la mise en place de l’autorité de l’état à Kidal et qu’il soutient la mise en place du MOC. Oui Iyad Ag Ghali, tu es maintenant tout seul, Kidal ne répond plus à tes ordres, tu es un homme isolé.

Khalilou Coulibaly pour Malikahere

@khaliloucoulib3

About Malikahere

Vérifiez également

Mali : manifestations à répétition contre les forces françaises Barkhane à Kidal

Des habitants de Kidal, au Mali, ont manifesté à plusieurs reprises depuis vendredi pour demander ...