BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
mardi , novembre 21 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / 14 janvier : Fin du SAF, début de la CAN

14 janvier : Fin du SAF, début de la CAN

Il est des dates dont on n’attend rien, mais qui doivent devenir symboliques. Le 14 janvier 2017 est l’une de ces dates pour le Mali. En effet le 14 janvier de cette nouvelle année 2017 marquera la fin du Sommet France Afrique à Bamako et le début de la CAN où tous les espoirs pour nos Aigles sont permis.

Ce 14 janvier 2017 est l’occasion pour nous, les Maliens, mais aussi pour tous les Africains de faire un bilan sur nos relations avec les autres nations mais aussi à l’intérieur de notre pays.

Alors que quelques associations ont tenté d’utiliser l’événement du Sommet France Afrique pour dénoncer la Françafrique, le Franc CFA et toute forme de néocolonisation, il est certainement temps de laisser les affrontements nationaux dans les stades de football et d’envisager nos relations avec nos pays voisins ou alliés, ou à l’intérieur de notre pays, comme des relations de partenariat pour évoluer vers des buts communs.

Alors que la Chine continue à investir dans le monde et en Afrique notamment dans le cadre du suivi du sommet Chine Afrique de 2015 à Johannesburg, le Mali a pu signer en Novembre avec l’Empire du Milieu un nouvel accord pour l’offre d’équipement militaire d’une valeur de 1,8 milliards de FCFA.

La France de son côté a continuellement soutenu notre nation dans l’épreuve contre l’invasion des islamistes, a perdu de nombreux soldats pour permettre la reconstruction de notre pays. La Minusma et nos pays frères africains participent eux aussi à cet effort vers une normalisation. Aujourd’hui les relations internationales ne doivent plus être le lieu où nos différents s’affichent mais au contraire, nous tous, Maliens d’abord, Africains ensuite, devons atteindre une vision commune que nous pourrons défendre auprès des partenaires qui ont déjà prouvé leur attachement à notre peuple et à notre pays.

Les problèmes sont nombreux et il ne faut pas les cacher : sécurisation du Nord contre la résurgence des violences terroristes en particuliers liées à l’Etat Islamique, financement des projets concrets dans le cadre de l’accord d’Alger et de l’appui aux communautés avec le Ministère de la Réconciliation Nationale, défense de nos compatriotes qui se trouvent en Europe, valorisation des qualités du Mali et de l’Afrique

. Mais le temps des confrontations inutiles est dépassé, il faut maintenant utiliser notre sagesse ancestrale et notre art du compromis pour trouver des solutions.

Laissons donc le combat entre nations pour nos Aigles, supportons Yacouba Sylla et ses coéquipiers dans leur envol vers les plus hauts sommets de l’Afrique, et bâtissons à partir du Mali avec nos partenaires Africains une nouvelle voie : la voie de l’Afrique du XXIème siècle.

Idrissa Khalou pour Malikahere

Twitter : @Ikhalou

About Malikahere

Vérifiez également

Le Risque Opérationnel dans le nouveau dispositif prudentiel applicable aux Etablissements de Crédit et Compagnies Financières de l’UMOA : au-delà des exigences minimales de fonds propres

A partir du 1er Janvier 2018, les Etablissements de Crédit et Compagnies Financières de l’Union ...