BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
jeudi , décembre 14 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / Iyad Ag Ghaly pactise avec l’Etat Islamique : traître, et fils de traître !

Iyad Ag Ghaly pactise avec l’Etat Islamique : traître, et fils de traître !

La science, les recherches de nos savants et des occidentaux, nous ont appris que certaines maladies se transmettaient du père au fils par le sang, les gènes.

Mais avant ça, nous, les africains, nous savions que des choses bien pires se transmettent du père au fils, qui condamnent des lignées entières à la nuit. Ainsi, le sang d’Iyad Ag Ghaly, à l’image de son père, est celui d’une race de traîtres et de charognards, qui l’a amené à trahir AQMI pour l’Etat Islamique.

Nous avons entendu beaucoup de choses étonnantes ces derniers temps, qui présagent de grands changements dans les rangs des terroristes qui sèment la mort dans notre pays depuis cinq ans. Ainsi, si le FLM du faux prophète Kouffa s’était détaché d’Ansar Dine afin de créer son califat peul avec l’Etat Islamique d’Abou Walid Sarhaoui, AQMI n’est plus que l’ombre de ce qu’il a été, et devient un ramassis de bandits qui souillent le Saint Coran.

Mais, il faut être naïf pour croire que cet état des choses ne changerait pas encore. La chute d’Al Qaïda au niveau mondial, et particulièrement au Mali, opposée à la montée de l’Etat Islamique en Afrique et dans notre pays ont encore changé la donne.

En effet, tous se demandaient ce qu’allaient faire les alliés d’AQMI ; déjà que le FLM d’Amadou Kouffa s’était détaché d’Iyad Ag Ghaly et d’AQMI pour se rapprocher de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) d’Abou Walid Sahraoui et d’Ilassou Djibo, qu’allait alors faire Iyad Ag Ghaly ?

En effet le Boucher d’Aguelhoc est dans une situation bien difficile ; alors que les français le traquent comme un chien, qu’Alghabass Ag Intallah ne le soutient plus que du bout des lèvres, qu’Amadou Kouffa l’a abandonné, son dernier soutien, AQMI, semble en bien mauvaise posture.

C’est pour cela qu’Iyad Ag Ghaly aurait, d’après des informateurs chez les Peuls, repris contact avec son ancien associé Amadou Kouffa. Et c’est là que la nature du vieil Emir est encore une fois apparue dans toute sa duplicité ; le traître, fils de traître, aurait demandé à Kouffa, qui l’avait rejeté, de le mettre en contact avec l’Emir de l’EIGS, Abou Walid Sahraoui.

On ne sait encore vraiment pourquoi Iyad Ag Ghaly prendrait contact avec l’Etat Islamique. Mais nous ne pouvons imaginer qu’une seule suite à tout ça : Iyad Ag Ghaly, opportuniste et double comme il l’a toujours été, veut se rapprocher d’un Etat Islamique qui va devenir le mouvement le plus puissant de la région, avec le flux de combattants d’Irak et de Syrie. Fera t il allégeance aux hommes du drapeau noir ? Nul ne le sait, si ce n’est les chiens qui hantent le désert la nuit, mais ça ne serait pas surprenant.

Et pour discuter avec Abou Walid, il s’est même abaissé à passer par Amadou Kouffa, le Peul qui l’avait rejeté. Où trouvera t on à présent, chez Iyad Ag Ghaly, le sens de l’honneur des hommes du désert ? Alors le sang de nos frères assassinés à Aguelhoc crie encore vengeance, souhaitons que son sang de traître rougisse bientôt le sable du désert.

Ibrahim Keita pour Malikahere

About Malikahere

Vérifiez également

Otages FAMa : l’hypocrisie d’Iyad Ag Ghaly

Le Mali semblait déjà un pays assez marqué par les agissements d’hommes sans scrupule et ...