BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
samedi , octobre 21 2017
Accueil / A la Une / Mali: 39 soldats maliens tués de la mi-juillet à septembre contre 33 d’avril à juin (ONU)

Mali: 39 soldats maliens tués de la mi-juillet à septembre contre 33 d’avril à juin (ONU)

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a indiqué que “39 soldats maliens ont été tués de la mi-juillet à septembre contre 33 d’avril à juin, ajoutant que “les conditions de sécurité se sont sensiblement dégradées”.

 

Antonio Guterres révèle la tuerie de 39 soldats maliens de mi-juillet à septembre

“39 membres des Forces de défense et de sécurité maliennes ont été tués et 44 blessés de mi-juillet à septembre, contre 33 et 54, respectivement” d’avril à juin, a révélé M. Guterres pour qui “les conditions de sécurité se sont sensiblement dégradées”.

Selon lui, des 75 attaques menées par les groupes “extrémistes violents et les terroristes” de mi-juillet à septembre, 44 ont visé les Forces de défense et de sécurité maliennes, 21 la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) et 10 la Barkhane contre 23 visant les Forces de défense et de sécurité maliennes, 11 la MINUSMA et 3 Barkhane d’avril à juin, précise le rapport.

M. Guterres a indiqué que 15 personnes (appartenant ou attachées à la MINUSMA) dont six soldats de la paix, un membre du personnel civil et huit contractants ont été tuées et 34 autres blessés.

 

Aucun mort chez les forces internationales au Mali en avril

Concernant les forces internationales, “il n’y a eu aucun mort parmi les soldats français, mais 17 ont été blessés, contre deux durant le mois d’avril à juin”, poursuit-il dans le rapport.

“La plupart des attaques asymétriques ont été revendiquées par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans”, ajoute le responsable onusien.

M. Guterres a déploré que “presqu’aucun progrès n’a été réalisé dans l’application de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, alors que le pays entre dans une période électorale intense, s’achevant avec une présidentielle en 2018.

Lors de l’adoption de la résolution 2364, le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé à M. Guterres de lui faire rapport tous les trois mois sur l’état d’avancement de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et l’action menée par la Mission pour l’appuyer.

 

Source : Afrique-sur7.fr

About Sidi Modibo Kane

Modibo TEMBELY est co-administrateur de ce site web.

Vérifiez également

Mali : manifestations à répétition contre les forces françaises Barkhane à Kidal

Des habitants de Kidal, au Mali, ont manifesté à plusieurs reprises depuis vendredi pour demander ...