BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
mardi , novembre 21 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / Interview avec Ali-Broma SIDIBE, l’inventeur de Uber Mali (Bamakotaxis) !

Interview avec Ali-Broma SIDIBE, l’inventeur de Uber Mali (Bamakotaxis) !

Le Mali a son Uber ! Enfin, presque. Et c’est l’œuvre du très talentueux Geek Malien ayant élu domicile à Paris en France après ses brillantes études supérieures au Maroc. Ali-Broma SIDIBE puisque c’est de lui qu’il s’agit, promet de révolutionner le transport en commun version Taxi avec une application dont lui seul à les secrets. En effet, avec l’application Bamakotaxis déjà disponible sur Play Store de Google, les usagers des Taxis n’auront plus à se tracasser au bout des rues et surtout à patienter longuement pour se trouver un Taxi. Mais faire appel au taxi que l’on veut à la place que l’on souhaite. Lisez plutôt !

Malikahere.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs !

Ali-Broma Sidibé : Je tiens à vous remercier de l’intérêt que vous accordez à notre entreprise en nous accordant cette interview sur l’un des plus célèbres sites web d’informations au Mali.

Pour me présenter et sans entrer dans des détails, je me nomme SIDIBE Ali Broma. je suis malien et le fondateur de bamakotaxis.com et de lookpicker.com.

Malikahere.com : Comment est venu l’idée de votre projet ?

Ali-Broma Sidibé : L’idée m’est venue lors de mon dernier voyage en novembre 2015 à Bamako.

Du retour de mon village, à la Gare routière de Sogoniko, m’entendant parler avec un accent de Wassoulou, le taximan me propose de payer 5.000 FCFA pour mon trajet. En cours de route, non loin de là où il m’a pris dans son taxi, un bamakois lui négocie 500 FCFA pour la même destination. Ce qui m’a fait penser à un proverbe que j’avais l’habitude d’entendre dans mon enfance “Bah bai mogo ladjali ka soro kado ikan”.

Le constat est clair : l’accent, l’humeur du conducteur, l’apparence…etc influent sur le tarif. Ce qui met donc en évidence un problème à résoudre, il faut maintenant réfléchir à une solution d’où bamakotaxis.com.

 

Malikahere.com : En quoi consiste votre app    lication ?

Ali-Broma Sidibé : L’application consiste à afficher sur une carte les taxis les plus proches et leur contact ainsi que leur destination.
Après avoir indiqué sa destination, l’utilisateur peut facilement voir le tarif et la durée du trajet.

La plateforme Bamakotaxis a été conçue pour répondre à plusieurs besoins des bamakois

• Localiser les taxis autour de soi ;
• Aider les bamakois à retrouver facilement un endroit (ambassade, voyages, hôtels, restaurants… etc ) ;
• Réduire les discussions sur la recherche de la destination et du tarif ;
• Aider à retrouver un objet oublié dans le taxi ;
• Sécuriser le client par la traçabilité du taxi ;
• Réduire la pollution en évitant au taximan de rouler dans le vide ;
• Protéger les taximen contre des taxis clandestins.

Ces fonctionnalités serviront à améliorer la confiance et la transparence entre les conducteurs de taxis et leur clients et donner une bonne image de Bamako et à ceux ou celles qui vont le visiter.

 

Ali-Broma dit Bromo Sidibé est l’un des rares jeunes maliens ayant mis pied au Silicon Valey aux Etats unis en Califormie. En 2012, il a été classé premier sur la plateforme Nokia au Concours d’Innovation organisé par la Société française de chemin de fer, la SNCF. Ainsi, il a pu bénéficier d’un voyage d’études de vingt (20) jours au Silicon Valey. Durant ce séjour d’études au Silicon Valey financé par la SNCF, notre Bromure (pour les intimes) national a visité tous les grands noms de l’économie numérique : Google, Facebook, Yahoo etc… Bromo est aussi serial maker d’applications : Lookpicker, Wasstrack

 

Malikahere.com : En quoi, elle changera la vie des utilisateurs des taxis à Bamako ?

Ali-Broma Sidibé : Cette application peut être perçue comme une révolution dans le domaine du transport de taxi et du déplacement en général à Bamako.

Pour les clients des taxis, elle permettra de réduire les risques de retard, de bien planifier son trajet et de bien organiser le service de transport.

Elle sert aussi d’assurer la sécurité des clients et réparer le problème d’oubli dans le taxi.

Pour les bamakois en général, il faut aussi signaler que l’application permet de localiser sur une carte plus de mille (1000) points d’intérêts et propose un système de navigation pour rejoindre ces points. Parmi ces derniers, nous avons les ambassades, les gares routières, les universités, les restaurants, les lycées, hôtels etc…

Donc Tembely, vous-même, vous pouvez utiliser l’application pour retrouver un restaurant et vous y rendre.

Le fait d’optimiser la consommation du carburant des taxis est une préservation de l’environnement.

 

BamakoTaxis1 BamakoTaxis2

 

Malikahere.com : Je le ferai sans doute ! Mais d’ici là, quelle est votre stratégie pour vous développer au Mali alors que tout est gratuit ?
Ali-Broma Sidibé : C’est une question intéressante, nos expériences dans le monde des affaires (ndlr : SIDIBE Ali Broma a travaillé chez Nokia et Michelin comme Ingénieur en Modélisation des données) nous ont montré que le tout-gratuit peut faire un succès.

Globalement notre stratégie, c’est de résoudre les dysfonctionnements qu’on constate dans les transports à Bamako. Nous ne nous focalisons pas trop sur la rentabilité financière. Nous nous donnons l’objectif ultime de rendre un plaisir, le déplacement en taxi à Bamako.

En somme, notre stratégie c’est de répondre au mieux aux besoins de la clientèle que l’on a ciblé.

Malikahere.com : Comment fait-on pour utiliser le service ?

Ali-Broma Sidibé : L’accès à nos services se fait par téléphone ou ordinateur, il suffit de télécharger gratuitement l’application Bamakotaxis sur Google Play comme les applications viber ou whatsapp.

1. Pour accéder au site de Bamakotaxis, cliquer sur le lien suivanthttp://bamakotaxis.com/

2. Pour télécharger l’application Android de Bamakotaxis, cliquer sur le lien suivanthttps://play.google.com/store/apps/details?id=com.bamakotaxis.android.clienthttps://play.google.com/store/apps/details?id=com.bamakotaxi.android.client

Un gérant d’hôtel peut par exemple estimer depuis son ordinateur le prix du trajet d’un client.

La version iPhone est en cours de réalisation.

 

BamakoTaxis3 BamakoTaxis4

 

Malikahere.com : Qu’est-ce que les taximen de Bamako ont à gagner en utilisant votre application ?

Ali-Broma Sidibé : L’avantage pour les taximen est considérable. A n’importe quel moment ils peuvent être appelés par les clients et cela facilite l’accès à la clientèle.
Optimisation de la consommation du carburant : Ils savent où se trouvent les clients. Cela évite de rouler dans le hasard.

Les taximen se sentent souvent abusés par les clients : les clients voyant le taxi vide proposent des prix déraisonnables (par exemple, 500 FCFA pour un trajet de 1500).

Nous leur proposons un endroit simple où ils peuvent venir déposer les objets perdus.

En choisissant une destination, notre application montre le trajet le plus optimisé, c’est un système d’aide à la navigation à Bamako.

Pour rappel, tout est gratuit que ça soit pour le chauffeur comme pour le client.

Notez que nous allons équiper dix (10) taxis de téléphone gratuitement et sans conditions à Bamako dans notre phase de tests.

BamakoTaxis5 BamakoTaxis6

Malikahere.com : Qu’est-ce que les taximen doivent faire pour être visibles dans votre application ?

Ali-Broma Sidibé : Pour qu’un taxi soit visible, il est nécessaire qu’il soit au préalable inscrit avec nos soins gratuitement. Nous avons besoin de connaitre le contact du taxi.

Ces vérifications nous servent à protéger le métier de taximan contre des taxis clandestins et d’assurer nos utilisateurs et assurer la qualité de nos services : n’importe qui ne peut pas se déclarer taximan en un beau jour.

Pour s’enregistrer, il suffit de passer dans nos bureaux où nous appeler. Nous sommes en train de lancer une campagne pour recenser les taxis de Bamako.

Nous offrons gratuitement les téléphones aux premiers chauffeurs qui viendront s’inscrire.

Malikahere.com : Il y a quelle différence alors entre Uber et Bamakotaxis ?

Ali-Broma Sidibé : A travers son modèle, Uber permet à n’importe quel conducteur de voiture possédant son application de fournir le service de taxi. Ce modèle est sûrement adapté aux économies ouvertes : où les gens sont bancarisés, où la traçabilité est facile, où l’identification ne pose pas de problème. Au Mali, nous avons adapté le modèle Uber à notre environnement socioculturel en travaillant directement avec les taxis qui sont sur places.
Nous ne sommes pas une société de transport, nous fournissons un service d’aide à la mobilite.

Nos ambitions sont très grandes pour améliorer la gestion des taxis, et augmenter le professionnalisme des taximen. On essaie de répondre à toutes les problématiques liées au transport en taxi mais le cœur de notre business c’est surtout d’accompagner les chauffeurs et propriétaires de taxi à améliorer leurs revenus et à se structurer.

Malikahere.com : Votre mot de la fin !

Ali-Broma Sidibé : Nous invitons les bamakois et bamakoises à nous aider à identifier les différents endroits et places de Bamako afin de fournir une localisation précise.

Les explications : Tout droit à côté de la pharmacie, tournez à droite…arrivez aux 4ème feu rouge, virez à gauche, doivent maintenant évoluer pour être plus précises.

Les négociations du prix de taxis, attendre un taxi dans le hasard, prendre un taxi sans aucune traçabilité en cas de problème, consommer le carburant en espérant avoir un client, sont des situations qui doivent être maîtrisées à l’heure de la technologie et de mobilité.

Nous sommes en plein recrutement à Bamako, nous cherchons des commerciaux, des designers et des développeurs web. Nous recrutons des jeunes talentueux à la sortie de l’école, donc, ce n’est pas nécessaire d’avoir 20 ans d’expérience pour nous rejoindre !

Très bon vent à Bamakotaxis et revenez nous voir quand vous voulez !

Interview réalisée par Modibo de la Rédaction de Malikahere.com

About Sidi Modibo Kane

Modibo TEMBELY est co-administrateur de ce site web.

Vérifiez également

Le Risque Opérationnel dans le nouveau dispositif prudentiel applicable aux Etablissements de Crédit et Compagnies Financières de l’UMOA : au-delà des exigences minimales de fonds propres

A partir du 1er Janvier 2018, les Etablissements de Crédit et Compagnies Financières de l’Union ...