BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
jeudi , décembre 14 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / Communiqué sur la Réunion de haut niveau du G5 Sahel 

Communiqué sur la Réunion de haut niveau du G5 Sahel 

Communiqué sur la Réunion de haut niveau du G5 Sahel 

(New York, 18 septembre 2017)

1)-Sur invitation de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président en exercice du G5 Sahel, s’est tenue, le 18 septembre 2017 à New York, en marge de la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, une réunion de haut niveau du G5Sahel, co-présidée par le Secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Antonio GUTERRES.

Ont pris part à cette réunion, d’une part, les Présidents des pays du G5 Sahel : 

• Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président en exercice du G5 Sahel ; 
• Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso ;
• Son Excellence Monsieur Mohamed OULD ABDEL AZIZ, Président de la République islamique de Mauritanie ;
• Son Excellence Monsieur Mahamadou ISSOUFOU, Président de la République du Niger ;
• Son Excellence Monsieur Brahim Hissein TAHA, Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Représentant Son Excellence Monsieur Idriss Deby ITNO, Président de la République du Tchad.

et d’autre part : 

• Son Excellence Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française ;
• Son Excellence Prof Alpha Condé, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union africaine ; 
• Monsieur Antonio GUTERRES, Secrétaire général des Nations Unies, 
• Monsieur Moussa Faki MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union africaine ; 
• Madame Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de la Commission européenne.

Y ont également pris part :

• Monsieur Thomas P. Bossert, Conseiller du Président des Etats-Unis à la Sécurité intérieure et l’antiterrorisme.
• L’Ambassadeur Christophe Heusgen, Représentant permanent de l’Allemagne auprès des Nations Unies.

2)-Les participants à la réunion ont passé en revue l’évolution de la situation sécuritaire dans la région du Sahel, marquée par la recrudescence du terrorisme, de la radicalisation, de l’extrémisme violent et de la criminalité transnationale organisée, qui remettent en cause la survie même des États, et ont exprimé leurs vives préoccupations face aux répercussions de ces menaces sur la paix et la sécurité internationales. 

Ils ont reconnu que le G5 Sahel constitue un rempart face aux risques d’expansion du terrorisme, de la radicalisation et de la criminalité transnationale organisée, vers le reste du monde, particulièrement l’Europe. D’où la nécessité pour la Communauté internationale de soutenir fermement la Force Conjointe du G5 Sahel.
 
A cet égard, ils ont salué les efforts déployés par les pays du G5 Sahel, malgré leurs limites en matière de ressources, et ont souligné l’urgence pour la Communauté internationale d’accompagner les efforts de la région en assurant un soutien prévisible et durable à la Force Conjointe du G5 Sahel, conformément à la Décision de la 679ème réunion du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS/UA) du 13 avril 2017.

Les participants ont pris note des recommandations de la réunion extraordinaire des Ministres de la Défense du G5 Sahel, tenue à Bamako le 15 Septembre 2017. 

Sur cette base, les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont :

-réitéré la demande pour l’adoption par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d’une résolution dotant la Force d’un mandat sous le chapitre VII de la Charte.
-validé le budget de la Force Conjointe du G5Sahel (FC-G5S) à 423 660 656 millions d’Euros.

3)-En ce qui concerne l’opérationnalisation et la montée en puissance de la Force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S),les participants à la réunion se sont félicités des progrès réalisés dans la concrétisation des décisions prises par le Sommet des Chefs d’Etat du G5 Sahel et la France tenu à Bamako le 2 juillet 2017, notamment  l’inauguration le 09 Septembre 2017, par Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président en exercice du G5 Sahel, du Quartier Général de la FC-G5S basé à Sevaré. 

Ils se sont félicités, par ailleurs, de l’annonce du lancement des premières opérations conjointes début octobre 2017, avec l’appui de la Force Barkhane et le soutien européen, et ont rappelé la complémentarité entre la MINUSMA et la FC-G5S. Ils se sont, également, réjouis de l’accompagnement politique de l’Union Africaine (UA), ainsi que le soutien technique apporté à l’etat-major de la Force. 

4)-Evoquant les défis auxquels la pleine opérationnalisation de la Force conjointe demeure confrontée, notamment l’identification de modes additionnels d’appui logistique, opérationnel et financier, les participants à la réunion ont insisté sur la nécessité de la matérialisation formelle et dans les meilleurs délais, des engagements de soutien annoncés par les partenaires. 

A cet égard, ils sont convenus d’intensifier les efforts de mobilisation afin de lui assurer un soutien durable et prévisible, par les partenaires bilatéraux et multilatéraux, conformément à la Résolution 2359 (2017) du CSNU, et notamment à travers la ‘’Conférence internationale de planification’’, prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.

5)-Les participants à la réunion ont noté avec satisfaction les progrès importants réalisés dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, et ont encouragé les parties prenantes à s’engager pleinement en vue de conforter le processus de paix, en particulier le redéploiement de l’Administration malienne sur l’ensemble du territoire national.

A cet égard, les participants ont plaidé pour une pleine mise en œuvre des dispositions de la résolution 2364 (2017) du Conseil de sécurité, en appui au processus de paix au Mali. 

6)-En outre, les participants à la réunion se sont félicités de la création de l’Alliance pour le Sahel, devant contribuer à l’amélioration des mécanismes d’appui financier des partenaires au développement à la région du Sahel, grâce à une coordination de l’aide plus efficace, à des moyens financiers importants, et à davantage de flexibilité et d’allègement dans la mise en œuvre des instruments de coopération et d’accroissement des investissements privés.

7)- Les participants à la réunion ont souligné l’importance d’accorder la priorité à la lutte contre les causes profondes du terrorisme, de la radicalisation, de l’extrémisme violent, et de la migration irrégulière, notamment, en créant de l’emploi pour la jeunesse, en améliorant les services sociaux de base, les infrastructures, l’énergie et en renforçant la gouvernance.

8)-Enfin, les participants à la réunion ont salué le leadership affirmé de S. E.M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, pour l’engagement avec lequel il conduit, de façon remarquable, la présidence en exercice du G5 Sahel. 

Fait à New York, le 18 Septembre 2017

Source : Présidence de la République du Mali

About Sidi Modibo Kane

Modibo TEMBELY est co-administrateur de ce site web.

Vérifiez également

Cartes NINA quatre ans après, quel constat ?

Qui pourrait oublier le contrat conclu entre la société Morpho et le gouvernement malien seulement ...