BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
jeudi , décembre 14 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / UEMOA : évolution contrastée de la production des cultures d’exportation

UEMOA : évolution contrastée de la production des cultures d’exportation

La production des principales cultures d’exportation des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaines (UEMOA) a connu une évolution contrastée au terme du 2ème trimestre 2017, indique une note de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) reçue mercredi à APA.

La production de coton graine a ainsi progressé de 15,5%, en se situant à 2.468.547 tonnes. Elle est portée par celles du Bénin (plus 67,6%), du Togo (plus 41,3%), de la Côte d’Ivoire (plus 30,6%), du Burkina (plus 20,2%) et du Mali (plus 5,3%). « La pluviométrie satisfaisante enregistrée dans les zones de production et le maintien des mesures de soutien aux producteurs, notamment l’encadrement technique et la mise à disposition des intrants, expliquent ces résultats », souligne la BCEAO.

Quant aux récoltes d’arachide, elles se sont établies à 2.802.608 tonnes, soit une progression de 3%, impulsée essentiellement par les productions du Burkina (plus 35,9%), du Mali (plus 7,4%) et du Niger (plus 6,1%). La production du Sénégal, principal producteur de l’UEMOA, a fléchi de 11,6% contre une baisse initialement projetée de 6,4%.

A la faveur de l’accroissement des superficies plantées, la quantité produite de caoutchouc, au cours de la campagne 2016/2017, a crû de 8,9% par rapport à la campagne précédente.

En revanche, le cacao et le café, cultivés principalement en Côte d’Ivoire, ont enregistré des baisses de production respectives de 10,5% et 15,8%. Les récoltes de cacao et de café sont estimées respectivement à 1.644.808 tonnes et 122.611 tonnes pour la campagne 2016/2017, contre 1.837.273 tonnes et 145.587 tonnes lors de la campagne précédente. Comparativement aux moyennes observées sur les cinq précédentes campagnes agricoles, la production de cacao est en léger recul de 0,6%, tandis que celle de café est en hausse de 11,7%.

Concernant la production de noix de cajou, elle s’est établie à 1.104.405 tonnes durant la campagne 2016/2017, en baisse de 12,3%, en raison essentiellement du repli des récoltes au Bénin et en Côte d’Ivoire, de l’ordre de 44,2% et 6%, respectivement.

MS/cat/APA

About Sidi Modibo Kane

Modibo TEMBELY est co-administrateur de ce site web.

Vérifiez également

Otages morts, de qui se moque t-on ?

Comme d’habitude, à chaque fois que des Maliens meurent, les médias jacassent, tandis qu’en silence ...