BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
samedi , juillet 23 2016
Dernières Nouvelles
Accueil / A la Une / DIRECT: ATTAQUE TERRORISTES A BAMAKO

DIRECT: ATTAQUE TERRORISTES A BAMAKO

Une prise d’otages a actuellement cours à l’hôtel Radisson de Bamako. Plusieurs otages ont été tués par les ravisseurs. Une trentaine de personnes a pu être libérée. Suivez la situation en direct.

20h54 : Deux terroristes de teint noir et d’une vingtaine d’années tués. Sur ce, excellente soirée sur Malikahere.com ! C’est la fin de notre reportage qui a débuté ce matin à 7h20. Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi. À bientôt pour d’autres informations, on espère reluisante. VIVE LA REPUBLIQUE, VIVE LE MALI. Un peuple, Un but, Une foi.

malikaherebko11 malikaherebko12

20h38 : Le chef de la Minusma (les soldats de la mission de l’ONU au Mali) condamne l’attaque via un communiqué.

20h14 : Le président Ibrahim Boubakar Keita, rentré de N’Djamena où il se trouvait pour une réunion régionale consacrée au terrorisme dans le Sahel, tiendra un Conseil des ministres en urgence à 21 GMT.

20h07 : Un responsable à l’ONU indique désormais un bilan à la hausse : 27 personnes auraient été tuées durant la prise d’otages de l’hôtel Radisson de Bamako.

19h31 : Deux hommes armés tués. Où sont les autres ? Où bien, ils n’étaient que deux ? C’est entre autres des questions que l’on se pose entre collègues.

19h10 : Un hélicoptère est entrain de survoler la zone !

19h00 : Malikahere reste toujours pointé devant Radisson. Il faut dire que nous sommes là depuis 7h20m !

malikaherebko8 malikaherebko7 malikaherebko9 malikaherebko10

18h55 : il n’y aurait « plus de coups de feu ». « L’hôtel est actuellement en train d’être passé au peigne fin par les forces de sécurité » selon les autorités Maliennes.

18h26 : Fin de la prise d’otages. Au moins 22 morts, deux terroristes tués et l’opération de sécurisation toujours en cours…

Vendredi 13 novembre Paris, vendredi 20 novembre Bamako, et vendredi le 27 novembre ??
L’ennemi est invisible et déterminé, la riposte doit l’être aussi. Il faut s’adapter à lui. La guerre conventionnelle se fait contre des ennemis visibles ou localisables, pour gagner cette nouvelle guerre, il faut renoncer aux moyens conventionnels. Dramé Sââma Yara, un citoyen Malien

18h16 : Quelque 22 militaires et employés civils travaillant pour le département américain de la Défense ont été récupérés après la prise d’otages à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, a annoncé Le Pentagone vendredi soir. Aucun des membres de son personnel présents dans l’établissement n’a été blessé.
Des membres des forces spéciales américaines ont participé à l’évacuation de civils alors que les services de sécurité maliens intervenaient à l’intérieur de l’hôtel, a indiqué le colonel Mark Cheadle, porte-parole du commandement de l’armée américaine en Afrique.

17h54 : Des coups de feux ! Une opération de sécurisation toujours en cours

malikaherebko6 malikaherebko5

17h50 : Les assaillants ont été neutralisés et tués. Selon les services de renseignement maliens, ils auraient été au nombre de deux. La revendication d’Al Mourabitoune est prise au sérieux, selon la même source.

malikaherebko4 malikaherebko317h38 : Au moins 18 morts parmi les résidents de l’Hôtel.

17h35: Parmi les personnes qui ont évacués par les forces maliennes figurent 45 Maliens, 15 Français, deux Ivoiriens, quatre Turcs, quatre Algériens et quatre Chinois, deux Espagnols, un Russe, un Allemand, un Sénégalais et un Canadien.

Durant la prise d’otages, plusieurs occupants sont parvenus à sortir de l’hôtel par leur propre moyen.

D’après le groupe propriétaire de l’hôtel, environ 170 personnes étaient dans l’établissement avant l’attaque.

17h06 : Le président de la république salue le professionnalisme des forces de défense et de sécurité du Mali et remercie les pays amis pour leur assistance

16h52 : Deux terroristes tués à l’intérieur de l’Hôtel par les forces spéciales Maliennes et Françaises

IMG_20151120_121547

16h35 : Selon un ministre Malien, les assaillants n’auraient plus d’otages.

16h30 : un Belge parmi les victimes, les force spéciales Françaises et Américaines sont déployées

16h05 : Le groupe Al Mourabitoun, allié à ‘Al-Qaïda aurait revendiqué l’attaque #Bamako

16h02 : Au moins six américains ont été mis en sécurité après l’attaque de l’hôtel Radisson

16h00 : l’assaut est toujours en cours, au moins trois morts et plusieurs dizaines d’otages. Deux Allemands ont réussi à sortir de l’hôtel Radisson blu, selon le ministère des Affaires étrangères.

15h53 : Les assaillants se sont retranchés au 7ème étage, les forces spéciales Maliennes sont rentrées dans l’hôtel et les forces spéciales Françaises sont arrivées sur place.

15h52 : Une colonne de militaires blancs longuement occasionnée par le public vient de venir en aide. Oumar Mariko aussi applaudi est arrivé sur place

15h51 : L’ambassade d’Inde au Mali confirme l’évacuation des Indiens présents à l’hôtel Radisson Blu de Bamako.

15h46 : Une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), composée de 5 personnes, était présente dans l’hôtel au moment de l’attaque pour préparer la visite à Bamako de Michaëlle Jean, la secrétaire générale. Le numéro 2 de l’OIF, Adama Ouane, faisait partie de la délégation. Il a été évacué et mis en sécurité.

15h45: Selon nos sources, plusieurs blessés sont évacués par civière. Certains d’entre eux ont été transférés au centre hospitalier universitaire (CHU) Gabriel Touré de la capitale.

15h41 : La prise d’otages de l’hôtel Radisson de Bamako, ce vendredi, n’a pas encore été revendiquée mais tous les regards se tournent vers les groupes terroristes nombreux en Afrique de l’Ouest

15h37 : A la suite des Chefs d’Etat du G5 Sahel, la France, l’UE, les USA condamnent énergiquement la prise d’otages à Hôtel de

15h30 : Le Pentagone confirme que des forces spéciales américaines portent assistance aux Maliens

15h22 : 1 véhicule contenant de l’arsenal militaire n’appartenant pas aux FAMA à été découvert près du palais des sports

15h08 :  Une quarantaine de gendarmes du GIGN envoyés en mission de soutien à Bamako

15h06 : Des otages qui étaient capables de réciter des versets du Coran ont été libérés

15h00 : plusieurs sources indisuquent que l’assaut final se prépare incessamment

14h55: 125 client et 13 employés sont toujours à l’intérieur de l’Hôtel

14h52: IBK appelle les Maliens au « calme » et à la « sérénité ». « Sans vouloir effrayer [le peuple malien] il faudra s’habituer un peu à cela, a-t-il indiqué. Nous devons être humbles, nul, nulle part, n’est à l’abri ad vitam eternam du terrorisme. »

14h:48 « La situation est préoccupante, mais elle n’est pas désespérée », selon le président Ibrahim Boubacar Keïta, actuellement en visite au Tchad. On a pu libérer des dizaines de personnes au moment où je vous parle, et les forces continuent leur intervention. »

14h40 : « Plusieurs personnes sont exfiltrées de l’hôtel, portées par des ambulanciers et des militaires. Ce sont les premiers blessés, parmi lesquels des blessés graves. C’est un scène d’horreur à laquelle nous venons d’assister. Il y a un ballet incessant d’ambulances qui ne font qu’aller et venir » devant l’hôtel Radisson de Bamako.

malikaherebko1

14h37 : Les agents maliens sont assistés par des membres des Forces spéciales américaines et par un Français, agent du Raid, selon notre source.

bko1

14h20 : Lors d’une conférence de presse, le président français, François Hollande, a indiqué avoir joint son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta. « Je lui ai assuré que la France était disponible pour apporter aux forces de son pays le soutien nécessaire », a rapporté le chef de l’État.

Et d’ajouter : « L’assaut a été donné. Et nous ferons en sorte, avec les moyens qui sont les nôtres sur place, pour obtenir la libération des otages. »

 

14h12 : 73 personnes ont pu quitter l’hôtel Radisson (Ministère de la sécurité)

 

About Malikahere

Vérifiez également

bandjougou-vs-rasbath

Règlement de comptes entre Ras Bath et le prêcheur Bandiougou Doumbia sur des radios privées de la place : Le silence coupable de la HAC

Ces derniers jours ont été marqués par un règlement de compte entre le jeune activiste ...